Fil d'actualités

Découverte

Un étudiant de Financia au secours des animaux australiens

Article publié sur Leparisien.fr, par Hervé Sénamaud

Caroline et Alexis, étudiant à Financia Business School, école membre du Collège de Paris, s’apprêtent à vivre leur rêve australien. Pendant au moins six mois, ils vont aider à préserver la faune et la flore australienne. Un financement participatif est mis en place pour les aider dans leur action.

Dans un mois, Caroline et Alexis s’envoleront en direction de l’Australie pour six mois. Les deux jeunes voyageurs, de 29 et 23 ans, ne se rendent pas de l’autre côté du globe pour d’agréables vacances mais pour y agir en faveur de la faune et de la flore locale. Et plus globalement pour protéger la nature menacée dans cette partie de l’hémisphère sud.

« Au départ, nous avions envisagé de faire un working holiday, c’est-à-dire partir un an travailler avec un visa spécifique. Mais c’est finalement l’idée d’aller en Australie faire un geste pour notre planète afin de préserver la nature de cette île qui nous a séduits, explique Alexis. Caroline a pris des renseignements et a appris que nous pouvions parfaitement faire du bénévolat dans un refuge pour soigner les kangourous blessés. »

Le jeune couple a organisé son séjour en une quinzaine d’étapes dans toute l’Australie, avec à chaque fois une action en faveur de l’environnement. « Nous allons par exemple être bénévoles dans un centre de réhabilitation des tortues de mer dans le Queensland, détaille Alexis. Nos tâches seront la préparation de repas pour les tortues et le nettoyage des enclos. Nous nettoierons également les plages afin de préserver la barrière de corail. »

Les deux jeunes aventuriers ont déjà financé avec leurs économies les billets d’avion, les visas et tout ce qui leur sera indispensable sur place. Leur demande de dons par le biais du financement participatif concerne l’achat d’un van, l’essence pour parcourir les milliers de kilomètres de l’immense Australie et une partie de la vie sur place. « Nous avons estimé ces frais à 3 000 € mais si nous parvenons à collecter davantage d’argent, peut-être pourrons-nous prolonger le séjour et continuer à aider les animaux et les associations sur place », conclut le jeune homme.

Pour aider Caroline et Alexis, on peut faire un don sur la plate-forme : https ://starter.globedreamers.com/crowdfunding/travels/le-reve-australien

Publié par Collège de Paris
Le 22 septembre 2017