Fil d'actualités

Actualités des écoles

Remise de diplôme et défilé de fin d’année 2016

Vendredi 1er juillet a eu lieu la remise de diplôme des bachelor Design textile et mode et Stylisme de mode, ainsi que le défilé de cette dernière promotion, à l’Ecole Conte.

Vous avez été très nombreux à vous rendre sur place afin d’assister au show et de profiter de l’exposition des brillants travaux de nos étudiants. Matières variées et thèmes inventifs ont ainsi pu ravir les visiteurs, ainsi que les professeurs et équipes de l’école, tous très fiers de cette promotion exceptionnelle.

Nous tenons à féliciter tous les diplômés, et plus particulièrement Vicky Orain et Anaïs Léger (respectivement major de promotion et félicitations du jury pour le bachelor Stylisme de mode), ainsi que Elodie Lefèvre et Rafaëlle Goldenstein (major de promotion et félicitations du jury pour le bachelor Design textile et mode).

Retour en images sur cette soirée exceptionnelle, avec un brief rappel sur toutes les collections présentées lors du défilé :

PREMIERE ANNEE – Le vêtement du dessus
A partir de la fourrure ou de la plume, les étudiants ont créé et réalisé un vêtement de dessus à partir d’un tissu jaune imposé et de tarlatane.

DEUXIEME ANNEE
Annabel Salomon – Exode
Collection basée sur une recherche sur le déplacement des hommes en situation d’urgence. Collection personnelle de 3 silhouettes.

Marie Laverrière – Jamais tout seul
Collection sur les adolescents qui évoluent en bande et sur la frontière entre la légèreté de l’enfance et un chemin possible vers un avenir plus sombre. Collection personnelle de 2 silhouettes accessoirisées.

TROISIEME ANNEE : COLLECTIONS DE 3 A 6 SILHOUETTES ACCESSOIRISEES
Ségolène Clee – Vitamines et minérauxEmbarquement pour un marathon de 42, 195 km aux côtés d’une jeune femme qui va nous faire découvrir un paysage urbain et bucolique. La perception est floutée et modifiée, nous apercevons les strates, craquelures et marbrures jusqu’à ressentir profondément  le minéral du milieu qui nous entoure.

Maureen Morati – Etudes en expansion
Collection inspirée des hypothèses d’Einstein sur la densité de la matière qui  nous entoure et l’expansion constante de l’univers, voyage dans un monde scientifique qui analyse et étudie certains vêtements, certains détails.

Barbara Schindelholz – Jungle urbaine
Dans un décor imaginaire futuriste et surréaliste, Barbara nous transporte dans une jungle urbaine et apocalyptique où les femmes se sont révoltées contre un asservissement masculin. Regroupées et aguerries, elles n’ont comme unique mot d’ordre : matriarcat.

Stéphanie Zanzarelli – Rencontre
Narration créative d’une rencontre : rencontre entre deux époques, entre deux histoires, entre deux matières. La main de Stéphanie agit ensuite pour une appropriation de la matière et mature lentement la forme du vêtement.

Xin Tian – Anatomie
A travers l’analyse de quatre axes de l’anatomie humaine, Xin réinterprète les lignes, les tensions, les structures, les couches, les articulations afin de recréer ses propres codes alliant théâtralité et design.

Yi Liu – Poisson
Inspirée du poisson combattant et du poisson rouge, de leur fragilité mais aussi de la puissance de leurs couleurs, Yi nous livre une mystérieuse poésie en travaillant la légèreté, la transparence, la volupté dans les formes et les matières de sa collection.

Manon Mangin – Rencontre passagère
Histoire d’une improbable compatibilité, celle d’un rond et d’un carré afin symboliquement de passer d’un être à un autre, indépendants mais similaires, en jouant avec l’architecture des formes et les couleurs en mouvement.

Sarah Chehboune – Downtown Medina
Mixant une inspiration bohème parisienne et la tradition berbère, Sarah revisite la garde-robe d’une parisienne moderne : artisanat traditionnel et influences urbaines rock minimalistes fusionnent pour un métissage contemporain.

Anaïs Léger – Imparfaites puretés
A travers 6 personnages mystérieux, ambigus et évanescents, Anaïs évoque une jeune fille qui devient une femme, qui se cherche, et se découvre à travers différentes étapes de la jeunesse.

Vicky Orain – Ligne N/
Vicky concrétise et matérialise une rencontre improbable entre une Béatrice bourgeoise et pleine de bons principes et un splendide sapeur congolais. Histoire quotidienne de croisements et d’hybridations des genres au sein d’une cité en perpétuel mouvement.

Merci à notre partenaire, l’école de maquillage et de coiffure Fleurimon !

Publié par Carole de Fussy
Le 6 juillet 2016