Fil d'actualités

Témoignages

Rafaëlle Goldenstein, ancienne étudiante dans Marie-Claire Idées

Diplômée d’un Bachelor Design textile et mode en juillet dernier avec les félicitations du jury pour sa collection Bye Bye Staline, Rafaëlle poursuit son parcours avec brio. La jeune fille, remarquée lors de son oral de fin d’études, a eu la chance de voir l’une de ses créations publiée dans Marie-Claire Idées.

Pourquoi avoir choisi l’Ecole Conte pour effectuer votre formation ?
Après avoir fait mon année en esthétique et sciences de l’art, j’étais à la recherche d’une école de textile. Je suis tombée sur l’Ecole Conte un peu par hasard et lorsque je suis venue aux portes ouvertes, l’école et les travaux exposés m’ont convaincue.

Que retenez-vous de vos années à l’école ?
Ma première année a été plutôt enrichissante puisque j’étais novice dans le domaine du textile. Les cours apportent de la technique et les concours avec les entreprises apportent de l’expérience et du concret. Puis l’année du diplôme m’a permis de mener un projet qui me tenait à coeur depuis longtemps.

Quel a été votre parcours suite à l’obtention de votre diplôme ?
Suite à mon diplôme j’ai pu faire un stage de six mois dans un bureau de tendance et développer cette publication avec Marie Claire Idées. Aujourd’hui, je travaille dans une boutique de décoration pour pouvoir financer de futurs projets : suivre un stage pour apprendre la broderie haute couture, puis par la suite développer des produits.

Quel bilan pouvez-vous faire de votre expérience en bureau de tendance ?
A la différence d’un bureau de style, le bureau de tendance ne gère pas la partie style. Ainsi, nous nous sommes concentrées sur la partie veille tendancielle et sociétale. Lors de ce stage, j’ai pu découvrir un univers que je connaissais assez peu, celui de la mode. Ce que j’ai apprécié durant ce stage, c’est la polyvalence d’un travail dans un bureau de tendance. En effet, j’ai pu faire deux analyses de défilés de prêt-à-porter, une préparation de salon Première Vision avec un travail de scénographie ainsi qu’un travail de sélection de tissus et pour finir, un travail autour de la couleur et des gammes que le bureau propose aux entreprises. Je pense d’ailleurs m’être beaucoup épanouie et même avoir trouvé ce que je souhaitais vraiment faire grâce à ces six mois.

Vers quel style se dirigent aujourd’hui vos créations ?
Mes créations sont pour le moment personnelles et je travaille surtout autour de la couleur et de l’architecture par le biais de la broderie. Peu à l’aise avec l’informatique, je préfère travailler à la main et voir mon travail se développer de cette façon.

Comment l’opportunité de cette publication dans Marie-Claire Idées s’est-elle présentée ?
J’ai rencontré Camille Soulayrol lors de mon jury de diplôme. Mon travail de broderie lui parlait et elle m’a proposée de participer à un sujet autour du thème « jungle spirit ».

Rafaelle-Goldenstein_Ecole-Conte

Publié par Carole de Fussy
Le 22 mai 2017