Fil d'actualités

Enseignement

Portrait : Sarah Chehboune, étudiante mode en alternance

Le bachelor Stylisme de mode de l’Ecole Conte est la seule formation mode proposée en alternance à Paris. Au cours de ce cursus de trois ans, l’accès au contrat de professionnalisation est possible dès la deuxième année ; une véritable opportunité pour se professionnaliser sur un secteur très concurrentiel. Sarah Chehboune, étudiante en troisième année de bachelor Stylisme de mode en alternance, nous a fait part de son expérience de salariée.

Quel a été votre parcours avant d’intégrer le bachelor Stylisme de Mode ?
Avant d’intégrer le bachelor stylisme de mode en 3eme année, j’ai suivi le cursus styliste-modélisme à Formamod. En parallèle, j’ai occupé un poste d’assistante modéliste chez Jennyfer durant 2 ans avant d’obtenir mon diplôme (niveau III).

Pourquoi avoir choisi l’Ecole Conte pour effectuer votre formation ?
J’ai choisi d’effectuer une année supplémentaire à l’école Conte car étant assez à l’aise au niveau technique grâce à ma première formation, je souhaitais intégrer une école créative pour approfondir mes connaissances d’analyses tendances et concepts mais également apprendre à développer diverses techniques de design textile. Je désirais aussi avoir une nouvelle approche de la mode et pouvoir ainsi développer de nouvelles créations, ce que j’ai pu réaliser aux côtés des professeurs de la formation.

Cette année m’a permis d’acquérir davantage d’autonomie et d’affirmer mes choix stylistiques et personnels.

Pourquoi effectuez-vous le parcours en alternance?
J’ai choisi d’effectuer cette année en alternance car je pense que c’est une expérience formatrice et enrichissante pour la suite ; ainsi, j’apprends à l’école mais également en entreprise en m’adaptant au contexte économique de celle-ci.

J’aime les challenges, reprendre une nouvelle école en alternance en est un. On doit se surpasser et s’adapter à deux mondes différents.  Cela demande beaucoup d’organisation mais c’est surtout la motivation qui permet de réussir.

L’école a-t-elle su s’adapter à ce rythme différent de celui des initiaux ?
Nous étions la 1ère promotion en alternance à intégrer le bachelor stylisme de mode directement en 3ème année, la majorité de la classe suivant la formation en initial ;  les professeurs ont su s’adapter et nous accorder de leur temps. Il y a une réelle communication entre élèves et professeurs qui permet de rester en contact permanent avec ce qui se déroule à l’école lorsque l’on est en entreprise.

Parlez-nous du poste que vous occupez actuellement.
J’occupe depuis septembre un poste de styliste modéliste chez Toscane, la marque grande taille Femme du groupe Armand Thierry.  Travaillant en étroite collaboration avec la chef de groupe Toscane, je m’occupe principalement de développer les différents thèmes des prochaines saisons. Ces derniers seront développés par toute l’équipe par la suite.

J’aide également chaque chef de produits en fonction de leurs besoins. Je réfléchis à plusieurs propositions de modèles, crée des broderies, travaille sur des dossiers techniques et sur la partie modélisme.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?
La recherche de tendances et l’anticipation créative me passionnent. Aussi, à la fin de mon contrat en alternance j’aimerais compléter ma formation par un stage dans un bureau de style et également développer mon expérience chez un créateur.

Parallèlement, je compte travailler sur plusieurs projets personnels ainsi que mon propre site internet.

Publié par Collège de Paris
Le 30 mai 2016