Fil d'actualités

Découverte

Amélie, ancienne étudiante d’Ascencia chez Procter & Gamble

Amélie Bouchardeau, ancienne étudiante de l’Institut Supérieur de l’Entreprise, aujourd’hui Ascencia Business School, occupe aujourd’hui un poste au sein de la multinationale américaine Procter & Gamble, qui possède 50 marques connue de tous. Elle nous explique les enjeux de sa fonction, ainsi que le parcours qui lui a permis d’obtenir cette place de choix entreprise.

Quelle filière aviez-vous choisie à Ascencia et pourquoi ?
Après avoir longuement réfléchi - et sur les conseils de mon entourage - j’ai décidé de passer un BTS assistant de gestion PME PMI. Cette formation me paraissait assez généraliste pour accéder à un panel de postes importants et de me permettre peut-être un jour de monter ma propre entreprise dans le milieu équestre (mon premier métier, ma passion).

Que retenez-vous de votre formation chez Ascencia, que vous a-t-elle apporté ?
J’ai commencé ma formation après avoir eu plusieurs expériences professionnelles, je savais donc assez clairement ce dont j’avais besoin et ce que je voulais apprendre. A Ascencia - RISE puis l’ISE à mon époque - les cours étaient diversifiés et autonomes, ce qui permettait à chacun d’avancer à son rythme en ayant une très bonne compréhension de chaque matière. Je retiens l’investissement de nos enseignants dans la réussite de chaque élève. Cette formation m’a appris à avoir une vision globale d’une entreprise et ainsi de comprendre certaines décisions stratégiques et de faire plus qu’exécuter des tâches les unes après les autres. Je retiens aussi et surtout ma classe et l’ambiance qui y régnait, j’y ai appris à tisser un réseau – ce qui m’a aidé par la suite – à l’entretenir, le solliciter au besoin mais à aussi s’investir pour l’autre.

Parlez-moi un peu du poste que vous occupez actuellement.
Je travaille aujourd’hui pour Procter & Gamble, une multinationale américaine (on y connait notamment les marques Head & Shoulders, Ariel et Gillette), et plus particulièrement pour la branche Prestige qui vend des parfums et cosmétiques, dans la division marketing. Ma principale mission est de coordonner des projets visant à installer des meubles de présentation des parfums, permettant de mettre en avant la marque dans des boutiques. Je réalise mon travail en partenariat avec les équipes de chaque région du monde ainsi qu’avec nos fournisseurs, dans le monde entier. Une partie importante de mon travail est d’analyser l’impact marketing des installations de ces meubles : augmentation des ventes, relations avec les distributeurs… pour être au final capable de calculer le revenu sur investissement. Je m’occupe aussi de la gestion de plusieurs budgets, d’organisation d’événements visant à partager les connaissances que nous avons sur le « permanent merchandising » (comment présenter les produit afin que le client puisse toujours les retrouver, en opposition au non-permanent qui attirera le client vers une nouveauté ou une promotion) ou encore de développer des outils et logiciels nous permettant de gagner en efficacité et de mieux mesurer cet impact marketing. Il s’agit d’un poste très polyvalent qui m’intéresse énormément car il me permet d’apprendre tous les jours. C’est une des grandes qualités du management chez Procter & Gamble.

Comment être vous parvenue à obtenir cette place ?
Après deux ans d’alternance chez Cofiroute (Vinci autoroutes) et mon BTS en poche, j’ai décidé de déménager à Genève. J’ai alors envoyé une candidature à une agence d’interim. J’ai été contactée pour une mission de 1 an chez Procter & Gamble. J’ai passé quelques entretiens et ai obtenu un poste visant à coordonner la distribution des giftsets (coffrets de parfum) au niveau mondial. Six mois plus tard, j’ai changé de poste, toujours sous le même contrat, et suis devenue planificateur de demande (demand planner) pour les parfums testeur et tous les produits non destinés à la vente. Après 13 mois j’ai quitté Procter – mon contrat d’interim étant terminé - et ai été embauchée chez Ralph Lauren, une nouvelle fois pour une mission à durée déterminée. Ayant gardé de très bonnes relations avec mes anciens managers et collègues de chez Procter, j’ai pu y décrocher un poste fixe dès la fin de mon expérience chez Ralph Lauren. Je n’en revenais pas, pas de lettre de motivation, un CV transmis et je décroche un job ! Je retiens de ces expériences que le plus important, c’est votre réseau !

 Quels sont vos projets pour l’avenir ?
Je me plais beaucoup dans mon entreprise actuelle et souhaiterais y gravir au moins quelques échelons. Arriver à des postes de manager et travailler de plus en plus sur la stratégie globale industrielle m’intéresserait… pourquoi pas passer un master pour accélérer ma carrière ?

Publié par Collège de Paris
Le 29 avril 2016