Fil d'actualités

Distinctions

Concours créatif avec Edouard Leclerc

Les leaders des arts de la table confient leurs innovations en design aux talents des élèves du Collège de Paris. Pour la deuxième année, les étudiants du Bachelor « Design textile » ont participé au concours « Jeunes Créateurs Maison », partenariat entre Edouard Leclerc et l’Ecole supérieure d’art Françoise Conte. Anne-Lorraine Verney a remporté le Premier Prix.

Des enjeux stimulants

L’objet du concours: décliner une gamme de service de table autour du thème «Paysage Floral» pour la saison printemps-été 2015. A la clé, l’édition de la collection du lauréat par des grands fabricants d’Art de la table: Arc, Tiffany, Tefal,  SDE, Tarrerias-Bonjean ou encore Appolia. La gamme sera ensuite médiatisée et mise en vente dans les enseignes Leclerc.

Ces promesses ont créé l’émulation chez les jeunes étudiants qui ont développé des projets originaux tout en  respectant un brief précis émis par la direction marketing de Leclerc en liaison avec ses principaux fournisseurs.

Plat, couverts, linge de table, moule à gâteau… le concours exigeait de concevoir un service de table complet. L’épreuve a sollicité toutes les aptitudes des apprentis designers qui ont mis en pratique de façon concrète et professionnelle les compétences créatives acquises à l’école.

La remise de prix : un événement marquant

Le Premier prix a été décerné à Anne-Lorraine Verney pour sa gamme « Nébuleuse florale ». En plus de la production de sa collection, elle a obtenu la somme de 3 500 euros en plus de la perspective de voir sa collection éditée et distribuée.

Le jury, composé de designers et de directeurs marketing de grandes marques du secteur a également récompensé le travail de Léa Troletti pour son « Laboratoire floral » et d’Élodie Lefevre pour son « Monde flottant ». Elles ont décroché un prix « Coup de cœur » et ont chacune remporté 1 000 euros.

Cette expérience est tout à fait représentative des principes des formations en design dispensées par l’Ecole supérieure d’art Françoise Conte: introduire l’étudiant dans une dimension artistique pointue en adéquation avec les attentes du marché. Par la qualité de ses partenariats, le Collège de Paris se porte garant de la professionnalisation des étudiants aussi bien dans ses filières artistiques que ses filières commerciales.

 

Publié par Carole de Fussy
Le 6 juin 2014