Fil d'actualités

Collège de Paris

La première école de mode en alternance ouvre ses portes

Avoir du style ? Pas toujours facile ! Et faire une école de style ? Encore moins ! C’était sans compter sur le Collège de Paris qui lance la première école de mode en alternance de la capitale pour une formation stylisme gratuite et rémunérée. Une révolution… Explications.

La mode, la mode, la mode … Nombreux sont les étudiants qui souhaitent se lancer dans le secteur tant l’univers fait rêver et les débouchés nombreux. Mais difficile de s’y retrouver parmi toutes les écoles et surtout d’assumer le coût des études. Face à ce constat, le Collège de Paris a décidé d’ouvrir son Atelier mode Fleuri-Delaporte à l’alternance. Fondé en 1949, l’Atelier mode Fleuri-Delaporte est l’une des plus anciennes formations de stylisme de Paris  qui a vu passer dans ses classes Daphné Burki ou encore Olivier Lapidus. Ce projet inédit va permettre à ceux qui le souhaitent de suivre une formation style gratuite et rémunérée. Nous sommes allés à la rencontre de Marie Bertrand, Responsable pédagogique du programme, et d’Olivier de Lagarde, Président du Collège de Paris, et créateur de cette nouvelle formation… 

Une école de mode en alternance ? « Une véritable opportunité ! »

Responsable pédagogique de l’Atelier Mode Fleuri-Delaporte et styliste de sa propre marque, Marie Bertrand a participé à la mise en place de la formation mode par alternance. Pour elle, c’est une véritable opportunité qui s’ouvre aux étudiants. Interview.

Responsable de l'école de mode en alternance

Vous avez la double casquette : professeur et styliste…

Oui. J’ai lancé ma propre marque, marieBerte en 2004 pour laquelle je conçois mes propres accessoires avec des ceintures, des sacs à main, pochettes … Et j’enseigne à l’Atelier Mode Fleuri-Delaporte depuis deux ans.

Transmettre votre savoir-faire à vos étudiants, c’est important pour vous ?

Très. Car c’est grâce aux professionnels qu’on apprend le mieux. Les professeurs de notre école sont avant tout des spécialistes en activité, ça fait toute la différence. Nous sommes chaque jour sur le terrain, et au fait de la mode, des tendances, de l’actualité. Nous transmettons également le versant « réalité économique »  de nos métiers. Pour moi transmettre, c’est aussi réapprendre !

Leur permettre de se former à la mode en alternance, c’est une chance ?

C’est avant tout une opportunité de terrain : être déjà un « semi » professionnel, apprendre en temps réel avec les objectifs et les problématiques des métiers. Savoir rebondir, proposer, réagir en fonction d’une demande mais aussi d’une offre. C’est ensuite pour eux une possibilité de financer en partie leur cursus.

 Le rythme étude / entreprise n’est pas trop difficile à concilier ?

Les formations en alternance existent depuis toujours, elles conviennent à bon nombre d’étudiants. En revanche il est certain que ce rythme à prendre par l’étudiant, nécessite une certaine souplesse, une capacité d’adaptation. L’alternance permet également de rompre une routine, dynamiser un groupe.

A quels métiers peuvent-ils prétendre ?

Des métiers orientés vers le produit : développement des modèles d’une collection : de la création à la mise en production, assistant styliste, développeur produit, chef de produit, chargé du suivi de production, responsable de production…

Un conseil à leur donner avant de se lancer dans cette formation ?

Avoir un sens relationnel, de l’autonomie et une capacité de travail importante !

  »Nous voulons rendre les écoles de mode accessibles à tous »

Trois questions à … Olivier de Lagarde. Président du collège de Paris et créateur de la première formation mode en alternance.

Olivier de Lagarde

Vous avez de nombreuses formations en alternance au sein du Collège de Paris ?

Toutes nos formations en management, ressources humaines sont historiquement accessibles via des contrats d’alternance. Nos formations plus spécialisées bénéficient aussi du rythme alterné. Au niveau Master, les programmes « Management du Luxe et de la Mode » et « Food & Wine » accueillent chaque année des élèves en contrat de professionnalisation. Et ça marche !

Pourquoi étendre l’alternance au Bachelor Stylisme de mode ?

La formation en alternance offre un premier avantage : une école gratuite et rémunérée. Cela permet donc de proposer un cursus d’école de mode accessible à tous. C’est une première à Paris ! Cela me semble d’autant plus important que les cursus publics en stylisme sont rares et proposent très peu de places par rapport à la demande de formation. Autre atout : l’emploi. Les étudiants acquièrent une vraie expérience professionnelle. Grâce à cela, les taux d’insertion sont excellents. Supérieurs à 83% pour les formations alternées Bac+5.

C’est une démarche qui vous tient à cœur apparemment…

Oui. Parce que nous voulons rendre les écoles de mode accessibles à tous. Le Bachelor Stylisme de mode Fleuri-Delaporte est, aujourd’hui, un programme remarquable mais relativement coûteux. Ce que je veux c’est lancer – progressivement car nous commençons par la troisième année – une école de mode entièrement gratuite grâce à l’alternance. Un peu sur le modèle de ce qu’a fait Xavier Niel pour l’informatique.

Visitez le site de l’école de mode en alternance.

Publié par Carole de Fussy
Le 13 mai 2015