Fil d'actualités

Enseignement

Apprendre le français au Cameroun anglophone

Le Collège de Paris lance au mois janvier 2015 la première école de langue française au Cameroun anglophone en liaison avec l’Université de Buea. L’objectif est de déployer ensuite dans cette région des formations en français dans les domaines d’excellence du Collège de Paris.

Les atouts des cours de français à Buea

Les cours de français seront dispensés à Buea auprès d’un public d’étudiants anglophones. Ils permettront aux élèves de préparer une certification officielle délivrée par le Collège de Paris, à travers son école de langue française Elfe, conforme au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).

Les titulaires de cette certification pourront ainsi intégrer sur titre un programme d’excellence française : soit au Cameroun où l’offre éducative d’Ascencia Business School va progressivement être implantée, soit en France dans l’un des établissements d’enseignement supérieur membre du Collège de Paris.

Les méthodes d’enseignement et le support pédagogique seront apportés par Elfe, école de référence dans le domaine du français langue étrangère, qui s’appuiera sur les critères édictés par le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) dans le cadre du label « Qualité fle » et sur le référentiel de l’International Association of Language Centres (IALC) dont Elfe est l’un des membres fondateurs.

Pourquoi des cours de français au Cameroun anglophone ?

Pays de 22 millions d’habitants, le Cameroun compte 5 millions d’anglophones dans une situation inhabituelle : c’est l’un des seuls pays au monde où ils sont en situation de minorité linguistique. En pratique, ils ont besoin d’une maîtrise parfaite de la langue française pour réussir dans de nombreux domaines, notamment dans les affaires et l’administration. La capitale économique, Douala, et la capitale politique, Yaoundé, sont toutes deux situées en zone francophone.

« Il était plus que temps de s’intéresser au sort des anglophones camerounais, il était temps que le Collège de Paris, via son école de langue française Elfe, réagisse ! » se félicite Michaël Minsongo initiateur du projet.

C’est pourquoi dès le mois de janvier 2015, le Collège de Paris s’implante au Cameroun, en partenariat avec l’Université anglophone de Buea pour la formation en fle d’une multitude d’étudiants, d’élèves, de fonctionnaires et de salariés anglophones.

Après Le Caire en 2014, Buea constitue la deuxième implantation du Collège de Paris en Afrique. « Nous sommes convaincus que le français est l’une des langues de la mondialisation. Notre arrivée dans un pays africain bilingue est un beau symbole de notre volonté de nous développer dans cette région » souligne Olivier de Lagarde, Président du Collège de Paris.

Une promotion active des cours de français à l’Université de Buea

Pour préparer le lancement, une promotion active a été mise en place par les partenaires du Collège de Paris. Des étudiantes portant un t-shirt floqué du slogan « I learn French and I can travel everywhere around the world » ont distribué des dizaines de milliers de tract le week-end dernier sur le campus de l’Université de Buea qui accueillera la manifestation de lancement le 10 janvier prochain.

T-shirt cameroun

La première cible concerne les étudiants, nombreux, qui souhaitent poursuivre leurs études en France, au Canada, en Belgique ou en Suisse, dans une université ou grande école francophone du Cameroun ou encore dans un autre pays d’Afrique francophone.

 

Publié par Collège de Paris
Le 16 décembre 2014